FRED IRRIGATION ARROSAGE Le Conseil qui vous manquait !
FRED IRRIGATION ARROSAGE                   Le Conseil qui vous manquait !

Les PROGRAMMATEURS d'ARROSAGE  et les ELECTROVANNES

Ils permettent de s'absenter sans se soucier de l'eau au jardin !

1/  Les programmateurs

     Finie la corvée d'arrosage pendant plus d'une heure chaque soir, le programmateur est là.  Une fois programmé, chaque secteur commandé par une électrovanne (robinet automatisé) démarre et s'arrête seul selon la durée et la fréquence choisies !

 

   Il permet d'ajuster les apports d'eau aux besoins des plantes en fonction de la météo et assure une parfaite régularité.    No more stress !

 

   Quand le débit et la pression disponibles  ne permettent pas d'alimenter en même temps tous les arroseurs, le réseau global doit être scindé en zones plus petites desservies chacune par une électrovanne adaptée (voir section suivante).

 

   Pour économiser la pompe et maintenir la pression constante, le moteur doit fonctionner sans s'arrêter pendant toute la durée des arrosages si possible. Le programmateur fait s'enchaîner les ouvertures d'électrovannes sans coupure pour maintenir le débit appelé à la pompe !

   Ils peuvent être mécaniques, électromécaniques ou complètement électroniques,

 

  autonomes sur pile(s) ou batterie(s) ou sur secteur 230V !

    Dans le premier cas ils commandent des électrovannes en 3V ou plus souvent en 9V continu.    Ils envoient une impulsion pour l'ouverture puis une impulsion pour la fermeture.
 
    Quand is sont alimentés en monophasé 230V, ils commandent des électrovannes soit en 230V également, soit la plupart du temps en 24V alternatif. Courant permanent pendant l'ouverture et pas de courant pendant la fermeture.
  Certains d'entre eux ont leur transformateur de puissance à l'extérieur : soit directement sur la prise de courant, soit en ligne sur le câble (destinés à l'intérieur d'un bâtiment = Indoor) d'autres ont leur transformateur intégré dans un compartiment sécurisé (destinés à être installés à l'extérieur d'un bâtiment = Outdoor). 

 

  Ils peuvent être commandables in situ  ou à distance par                                               radio, bluetooth, ou WiFi !

ou encore relayables vers votre smartphone, tablette, portable ou ordinateur !

 

    Certains sont protégés contre les surtensions passagères ou brutales (foudre).

 

    Certains ont une mémorisation des programmes par pile ou batterie ou mémoire flash électronique en cas de coupure d'alimentation électrique.

 

    Ils peuvent commander une seule ou plusieurs électrovannes.

 

    Ils peuvent gérer un nombre maximum prédéfini de voies d'arrosage (autant d'électrovannes), ou être évolutifs par le biais de modules de gestion de plusieurs voies à rajouter ultérieurement !

 

 

 

         Deux principes de fonctionnement  (certains modèles proposent les deux) :

1/  MODE NORMAL :  selon les marques, on fixe SOIT des horaires de marche et des horaires de fin, SOIT des horaires de départ et une durée fixe.

 

2/  MODE CYCLIQUE => après avoir défini une ou plusieurs fenêtres horaires, on détermine pour chacune une durée d'arrosage suivie d'un intervalle où la vanne est coupée, et l'enchainement se répète jusqu'à la fin de la fenêtre.

 

 

 

      La plupart des marques proposent plusieurs programmes :

selon le calendrier ou la fréquence d'arrosage voulue, on ouvre des critères différents dans un programme supplémentaire affecté à seulement certaines voie d'arrosage (électrovannes).

   Cela n'a réellement d'intérêt que pour des objectifs agronomiques différents :

  • pelouse qui s'arrose "peu" mais chaque jour une à trois fois (hors période de semis -> jusqu'à 9 fois par jour)
  • potager qui s'arrose peu mais de nombreuses fois par jour
  • arbres fruitiers qui s'arrosent beaucoup mais pas tous les jours
  • etc... 

 

2/  Les électrovannes

 

       Leur diamètre doit être adapté au débit qui les traverse et qu'elles doivent gérer. De même, leur résistance doit être adpatée à la pression qu'elles subissent (matériau /conception).

 

    La plupart sont normalement fermées au repos. Le principe de fermeture est qu'un circuit de faible passage suffit à envoyer la pression amont vers le dessus de la membrane caoutchouc, si bien que la pression étant plus importante qu'en aval, la membrane s'écrase et demeure fermée !

  Pour l'ouverture, la simple décharge à l'air libre de la pression amont va faire que la membrane va pouvoir se soulever au passage du flux.   

 

 

       Contre le risque de gel, il faut ouvrir la vis de purge ou faire entrer de l'air dedans (déserrer un écrou en amont par exemple...).

 

 

 

       Le solénoïde comporte un noyau aimanté  qui sous l'effet du courant induit dans le bobinage autour  va se déplacer légèrement pour obstruer ou non  l'orifice de décharge à l'air libre (ou en aval dans la conduite).

 

 

    Pour les électrovannes en 3V ou plus souvent en 9V continu =>
Leur programmateur de commande envoie une impulsion pour l'ouverture puis une impulsion pour la fermeture.
 
    Quand elles sont alimentées en monophasé 230V, leur programmateur commande les électrovannes soit en 230V également, soit la plupart du temps en 24V alternatif. Courant permanent pendant l'ouverture et pas de courant pendant la fermeture.

 

 

 

    Les vannes hydrauliques (sans électricité) fonctionnent sur les mêmes principes en manipulation manuelle ou sous l'effet d'une pression amenée par des tubings (mini-tuyaux).

 

Si cette visite vous a plu,  laissez-nous un petit mot d'encouragement !

Fred

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FRED IRRIGATION ARROSAGE